Le point le point - La Liennoise

Le club de pétanque " LA LIENNOISE " vous souhaite la bienvenue.




Pour les membres
Aller au contenu

Le point le point

LE POINT, LE POINT.......ENCORE LE POINT
" Il faut beaucoup de conviction pour faire passer ce message "
LE POINT, LE POINT.......ENCORE LE POINT
LE POINT, LE POINT…….TOUJOURS LE POINT.
(Commentez !!!)
Eh oui, on n’insiste jamais assez sur l'importance primordiale du point à la pétanque.
A la pétanque c’est le point qui met la pression sur l’équipe adverse!!
C’est le point qui fait avancer les parties en rajoutant des points précieux quand l'adversaire n'a plus de boules en main. Ces fameux points dits " de rajoute " font parfois défaut en fin de partie et ne permettent pas de l'emporter.
Ceux sont ces boules astucieusement placées qui permettent de limiter la marque.
Elles obligent parfois l’adversaire à tenter des tirs difficiles pour engranger des points supplémentaires.
Et pourtant on entend parler que du tir!!
Aux yeux de certains la pratique du point serait moins noble que celle du tir.
Battons en brèche cette idée fausse !!!
Le point nécessite beaucoup plus de compétences techniques que le tir.
Il faut pouvoir maitriser tous les types de lancers et manier les différents effets.
Ce n’est pas une mince affaire que d'y parvenir!!
Il est vrai qu’un bon frappeur de boules peut compenser la défaillance de son pointeur sur quelques mènes, voir sur une partie. Mais on ne traversera jamais un concours avec une insuffisance durable au point de tête.
De nos jours, vous verrez que les jeunes joueurs préfèrent monter leur doublette avec deux tireurs. A mon humble avis, ils ont une vision erronée du jeu de boules.
Ils ne parviendront que très rarement à vaincre une doublette composée d’un solide pointeur de tête avec un bon frappeur de boules. regardez donc Christian Fazzino jouer pour vous en convaincre.

Certains prétendent que dans les jeux artificiels que l'on nous propose, son importance serait moindre. C’est un peu vrai, mais dès que le port est suffisamment long, les moyennes de tir baissent et les carreaux sont moins nombreux. Alors, quand vous jouerez contre une triplette qui possède deux solides pointeurs, vous verrez que les choses se compliquent assez rapidement si on ne peut pas défendre des points valables.
Beaucoup de pratiquants ne voient que par leurs carreaux, ce qu'ils réalisent et ce dont ils rêvent.
J’ai envie de leur dire : « Compter déjà vos trous avant de me parler de vos carreaux » !
Je souhaite que cette publication donne matière à réfléchir à tous ces pratiquants qui pensent que le tir est l’arme absolue, à tous ceux qui renâclent à se perfectionner au point et qui trépignent d’impatience pour aller tirer dès qu'il voit une boule s'approcher du bouchon.
Lorsqu’on ne fait pas preuve d'une bonne moyenne au tir, à quoi sert-on dans une équipe si par ailleurs on n'a pas une maitrise suffisante du point !!!!!!! Voilà, sans doute, la morale de cette histoire.

Je vous souhaite une bonne lecture de cet article en rédigé en l'honneur du point et vous encourage à en persuader les débutants, même si la tâche ne sera pas facile.
RETROUVEZ-MOI DANS LE LIVRE : « PETANQUE, quand tu nous tiens ! », que vous trouverez sur le site.
Avec mes amitiés sportives.
Frédéric ??

Retourner au contenu